Accueil>Nos services>Culture>Mission centenaire 1914-1918>Conférence : Pierre Brizon, Guerre à la Guerre (1917)
18 nov 2017 - 15h

Conférence : Pierre Brizon, Guerre à la Guerre (1917)

Dans le cadre de la commémoration de la Première Guerre mondiale, la Ville de Bellerive coordonne une série de manifestations culturelles, gratuites, avec le soutien des associations bellerivoise. Pour ce septième cycle l'association Une mémoire pour l'Avenir et l'Amicale Laïque de Bellerive vous invitent à découvrir le deuxième volet de l'exposition "Les enfants de la Patrie : la Patrie en Danger (1914-1918) et à participer à deux conférences avec Jean-Daniel Destemberg et Olivier Mathieu.

L'ouverture officielle de ce 7e cycle aura lieu mardi 10 octobre 2017 à 19h à l'occasion d'une réception donnée en Mairie, en présence des élus et de nombreuses personnalités. Téléchargez l'invitation. 

 

 

 

 

 

 

 

 

Conférence : Pierre Brizon, Guerre à la Guerre (1917)

Proposée par l'Amicale Laïque de Bellerive
18 novembre 2017 à 15h au Musée rue Jean-Macé - entrée gratuite
Conférencier : Olivier Mathieu

Olivier Mathieu, président de l'association laïque des Amis de Pierre Brizon et des Monuments pacifistes et républicains de l'Allier, donnera une conférence sur « Pierre Brizon, député socialiste de l'Allier et pacifiste.

"Né en 1878 dans une famille de petits paysans, brillant élève sorti de l'École normale supérieure de Saint-Cloud, ce pur produit de l'ascension sociale est devenu professeur, journaliste et essayiste. Souvent muté d'office à cause de ses prises de position politiques, notamment dans ses chroniques hebdomadaires dans L'Indépendant du Centre, il abandonne la carrière professorale et devient avocat. Élu maire de Franchesse, sa commune natale, et député de l'Allier en 1912, il est à la Chambre le défenseur des métayers pauvres et petits paysans dont il avait dénoncé l'exploitation dans sa brochure Le Blé rouge.  En 1916, il se rallie à la minorité socialiste pour dénoncer la « guerre inutile » et milite pour « l'attention à toute proposition de paix ». Il rédige Le Manifeste de la conférence internationale socialiste de Kienthal, en Suisse, Aux peuples qu'on ruine et qu'on tue et appelle les députés à voter contre les crédits de guerre. À partir de 1918, il publie avec Marcelle Capy La Vague, hebdomadaire pacifiste, socialiste et féministe. Par son activité parlementaire, son courage face à l'assemblée belliciste, son talent de propagandiste, l'engagement de Pierre Brizon rencontre un écho considérable. Pierre Brizon décède brutalement des suites d'une intervention chirurgicale en 1923. L'association des Amis de Pierre Brizon lui rend hommage tous les ans à Franchesse, autour du 24 juin, date anniversaire de son discours de 1916. » (Sources Journal La Montagne Centre France du 26 mars 2017)"

ça m'intéresse aussi : les autres rendez-vous :

mise en page
Infos plus Liens Utiles

Partenaire associatif : Amicale Laïque de Bellerive

Service fêtes et cérémonies de la Ville de Bellerive-sur-Allier
au 04 70 58 87 00 ou par courriel

 



Dernière Minute